En collaboration avec l’Association de Promotion de l’Agroforesterie et des Arbres Fertilitaires (APAF) et Agrosemens (semencier français 100% biologique), The Ivory Foundation a initié un projet production de semences de variétés indigènes biologiques et reproductibles au Sénégal.

Le principe général de ce projet est de participer au maintien de la biodiversité végétale cultivée, en s’appuyant sur les organisations paysannes sénégalaises qui ont pour vocation d’intégrer dans leur cahier des charges la production de semences fermières de qualité bio.

L’objectif est aussi de promouvoir au Sénégal une agriculture locale durable, agrobiologique, respectueuse de l’environnement et du consommateur, dans le cadre réglementaire du pays et en relation avec le Ministère de l’agriculture sénégalais, et de participer au développement d’une filière de semences potagères agroforestières et biologiques.

Aujourd’hui, la qualité des semences paysannes est insuffisante en Afrique. La faible disponibilité de variétés adaptées aux conditions locales est l’un des principaux obstacles à l’amélioration de la production maraîchère tout au long de l’année.

Face au besoin quantitatif grandissant une multitude d’espèces végétales indigènes et de variétés locales disparaissent au profit de quelques semences de variétés exotiques, disponibles en quantité industrielle. Elles sont, certes plus fiables mais aussi plus chères, et pas forcément adaptées aux conditions agro- climatiques de la région..

En associant l’expertise d’un professionnel de la semence et d’une association ayant une longue expérience de pratique de l’agroécologie, la permaculture et l’agroforesterie en Afrique, l’objectif est de développer une production de semences potagères biologiques de qualité professionnelle et 100% reproductibles d’espèces indigènes et de variétés rustiques et locales.
Ainsi, une ferme semencière a été implantée dans le village de Diokhar.

Un puits d’une profondeur 9,5 m équipé d’une pompe solaire et d’un réservoir d’eau a été réalisé. Il est connecté à un système d’irrigation goutte à goutte. Une serre de 300 m2 a été aménagée pour accueillir les cultures et lancer la production de semences. 50 arbres fertilitaires et  brise- vent ont été plantés à l’intérieur et autour de celle ci.

Une filière de semences potagères mieux structurée et professionnalisée, selon les aspirations des décideurs et des opérateurs économiques locaux, permettra de restaurer l’indépendance et la souveraineté alimentaire des sénégalais.